Ame vivante

18 mai 2019

Les gilets jaunes : des philosophes

Les gilets jaunes sont les monsieur Jourdain de la philosophie. Ils sont philosophes sans le savoir.

Intuitivement, ils ont vu la société sombrer dans l'arrogance, le mépris, le narcissisme, l'égocentrisme, la cupidité, l'esprit de compétition à outrance. Bref, leur simplicité de vie a dit stop. La limite est atteinte.

Le règne du "jeune cadre dynamique" ambitieux, guindé, froid et sec ne peut convaincre la sagesse populaire faite de petites joies quotidiennes, d'amitié vraie, de solidarité, d'authenticité. Le règne de la technocratie idolâtrée ne peut séduire la vie humaine qui tient à la chaleur de ses échanges et à la réalité terrestre de son existence.

Ce monde virtuel vers lequel on nous dirige n'est pas sain . Il est artificiel, fabriqué, mensonger. Il nous éloigne de notre âme.

Les gilets jaunes ont compris tout cela intuitivement. Ils l'ont ressenti au plus profond d'eux-mêmes.

Merci à eux. Ils ont permis à toute une société d'ouvrir les yeux et de se poser des questions essentielles.

Posté par Aube03 à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2019

QUOI ???

000_0130

 

Quoi ? Quatre mois déjà, et le trône n'est toujours pas vide ?

Il faut créer d'urgence un système éjectable !

Le pays se consume, la corruption le ronge, la mafia le détruit.

SAUVONS LA FRANCE !

Posté par Aube03 à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2019

Voeux du peuple français

                      Source: Flickr

 

                   

Posté par Aube03 à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Allocution présidentielle pour l'année 2019

                                            Source: Flickr

"Mes chers compatriotes,

A l'occasion de cette année 2019, j'ai entendu les Français. Le mouvement des gilets jaunes, populaire, sympathique, a illuminé la France en cette fin d'année 2018. Chers compatriotes, nous sommes un pays libre mais un tel mouvement , fut-il bon enfant, doit savoir s'arrêter.

C'est pourquoi, avec le premier ministre, nous avons décidé des mesures fortes.

Par exemple, la taxe sur tous les alcools, en particulier les bouteilles de vin en plastique, sera définitivement suppimée pour redonner ainsi du pouvoir d'achat aux plus fragiles.

Ensuite, l'ISF sera rétabli pour toutes les fortunes au-delà de 800 milliards d'euros.

En matière de santé, tout arrachage de dents sans anesthésie, qui entraînera donc une réduction des dépenses, sera intégralement remboursé.

La première dame elle-même, consciente du quotidien des Français, s'est engagée à ne plus collaborer avec les maisons de haute couture et signe ce matin un partenariat avec H&M.

Pour le reste, nous devons garder le cap.

Je présente à tous les Français, gilets jaunes, caissières, chauffeurs de bus, grands patrons, mes meilleurs voeux pour 2019."

Vive la République ! Vive la France !"

  

(message humoristique trouvé sur le web)                                    

Posté par Aube03 à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2018

Les jaunes années

Qui aurait imaginé qu'un simple gilet jaune allait changer la face du monde ?

Ah, mon Dieu, j'aime ton humour !

000_0125

Posté par Aube03 à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2018

Les bourgeons de la grandeur

Mon Dieu, pourquoi donner des capacités intellectuelles à des personnes sans qualités morales ? Pourquoi permettre à des gens sans scrupules de gouverner le monde ?

- Si les capacités intellectuelles n'appartenaient qu'aux bons, ils s'en contenteraient et ne chercheraient pas plus loin. L'égoïsme et la cupidité des puissants montrent les limites du mental.

Les "petits" qui sont grands peuvent faire grandir les "grands" qui sont petits.

La Lumière du Haut éclaire le Bas. La Lumière du Bas peut éclairer le Haut.

Le nombre des "petits" touchés par la Lumière augmente de jour en jour. Actuellement, ils grandissent et s'élèvent au rang des "grands". Jusque là, ils devaient rester "petits", le temps de mûrir en conscience. Bientôt, ils prendront les rênes du pouvoir. Ils sont les futurs éclaireurs de la Terre.

Les qualités morales se suffisent à elles-mêmes, c'est pourquoi elles ne suffisent pas. Une autre dimension existe : une plus vaste conscience qui entraîne et transporte en un mouvement ascendant, une vérité plus haute qui aide à faire le tri, à cibler les urgences, à voir les évidences.

Tous les discrets bourgeons , longuement imprégnés de la sève nourricière, éclatent au grand jour et viennent remplacer la stérile majesté des fleurs artificielles.

IMG_1839

Posté par Aube03 à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2018

Les nouvelles technologies

Il y a du bon et du mauvais en toute chose...

Les nouvelles technologies nous facilitent la vie d'une certaine manière et nous ouvrent sur le monde. Paradoxalement, elles nous rendent prisonniers aussi.

Mais le plus grand risque est cette attitude puérile qu'a souvent l'être humain lorsqu'il découvre un jouet nouveau : son euphorie n'a plus de limites. Il s'émerveille à l'idée d'acquérir des capacités et des pouvoirs "extraordinaires" comme ouvrir des portes automatiques ou apprendre une langue en 3 jours grâce à une puce électronique injectée sous la peau.

Il ne se pose pas la question de savoir si cette puce est reliée à un cerveau cental situé à distance et capable de télécommander tous ses faits et gestes, ses pensées, ses émotions, son corps.

Il se soucie encore moins de du devenir de l'humanité.

Mais laissons parler Albert Einstein :

"Je crains le jour où la technologie dépassera les capacités humaines. Le monde risque alors de voir une génération de parfaits imbéciles."

Bon, allez, je garde mes bonnes vieilles clés et ma raison intacte. Femme-robot, c'est pas mon truc !

Posté par Aube03 à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2018

Un peu d'art

                                                                 

000_0002

000_0003 (1)

000_0005

000_0011

000_0015

Les dessins de Gaby

Posté par Aube03 à 19:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 avril 2018

Le masculin sacré

000_0015

000_0017

 

Qu'est-ce que le masculin sacré a à voir avec une épicerie, me direz-vous !

Eh bien voilà, je vais lancer une pétition. J'en ai signé beaucoup mais pour la première fois de ma vie, je vais en lancer une.

J'ai récemment fait la connaissance de Charlery, un garçon martiniquais, dans ce petit village de l'Allier nommé Jenzat, 500 habitants.

Jenzat possède un château plus ou moins en ruine dont les héritiers s'entredéchirent.

L'épicerie est le seul commerce du village, faisant office d'épicerie, dépôt de pain, de journaux et de tabac. Il est le seul lieu de vie, dernier rampart avant la désertification, comme c'est hélas le cas dans beaucoup de nos charmants villages.

Le problème du magasin est qu'il se trouve en retrait de la route, et donc peu visible pour les personnes qui passent en voiture, et elles sont relativement nombreuses vu que l'autoroute de Clermont-Ferrand/Paris se trouve à une dizaine de kilomètres de là.

Charlery est déprimé, Charlery est en plein burn-out, Charlery pleure tous les jours.

L'histoire est simple : pour une somme de 600 euros, il avait fait fabriquer un joli panneau publicitaire pour indiquer sa boutique aux automobilistes. Et voilà que la mairie, avec l'aide de l'ABF (Architechte des Bâtiments de France) lui demande de le retirer sous peine d'amende, prétextant la préservation du patrimoine historique.

C'est là que commence à vibrer la corde sensible du féminin sacré en moi : sens de l'injustice, de la mauvaise volonté voire de la cruauté gratuite.

Le petit commerce a failli disparaître l'année dernière. Les habitants et la mairie ont lutté pour le garder, ils l'ont même maintenu bénévolement pendant 3 mois en attendant un repreneur. Charlery est venu tout droit de Paris pour en prendre la charge. Et voilà qu'on lui met des bâtons dans les roues. Incompréhensible !

Je me suis renseignée sur le code du patrimoine et j'ai trouvé la faille. Il y a des interdictions de travaux dans un périmètre de 500m d'un site classé monument historique, mais selon un article du code, il faut que le lieu se situe dans le champ de visibilité du-dit monument. Or, dans le cas qui nous concerne,  aucune visibilité. Le château est à perpette, pas une bribe de donjon en vue !

La menace de la mairie et de l'ABF n'est pas fondée ! Ils seront mis au pied du mur de leur incompétence.

C'est là qu'intervient le masculin sacré. Soit je reste dans mon féminin et je pleure avec Charlery, emplie de compassion et de compréhension mais je ne fais pas avancer le schmilblic. Soit j'agis. Bon, je ne suis pas très habituée... mais si nous voulons devenir des êtres complets, nous devons développer les deux aspects.

Le masculin sacré, à mon sens, est le valeureux chevalier qui, mu par les valeurs du féminin sacré, va s'efforcer de les mettre en pratique, de leur donner une réalité dans le monde, de les concrétiser.

Voilà où je voulais en venir. Il n'y a pas de petits combats. Les petits comme les grands se répandent dans l'univers, surtout s'ils ont une base de sincérité, de pureté des intentions et de forte détermination, ingrédients principaux de leur puissance de réalisation.

La pétition sera envoyée à la mairie de Jenzat, en espérant qu'un nombre significatif de signatures sera atteint.

 

 

 

Posté par Aube03 à 15:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 avril 2018

Sri Aurobindo

"Dieu m'a ouvert les yeux, car j'ai vu la noblesse dans le vulgaire, le charme dans le répugnant, la perfection dans le contrefait et la beauté du hideux."

(Sri Aurobindo - Pensées et aphorismes)

 

Commentaire de la Mère :

"Cet aphorisme nous dit, en termes clairs, que derrière les apparences, il y a une Réalité sublime qui est, si l'on peut dire, le contraire lumineux des déformations extérieures. Ainsi, lorsque les yeux intérieurs sont ouverts à cette Réalité divine, elle apparaît si puissamment qu'elle réussit à effacer ce qui généralement la voile à la vision ordinaire."

000_0008

Posté par Aube03 à 13:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]