Illusions  

 

 

Source: Flickr

Parfois sous le vernis

Se cache l'infamie,

Sous la grandiloquence

De mesquines vengeances,

Sous les mots charitables,

Des buts inavouables,

Sous une vaine élégance

De rustiques outrances.


Il y a la noblesse

Des marquis et comtesses,

Celle des apparâts

Aux sommets de l'Etat,

Gloires d´un éphémère

Passage sur notre Terre.

Puis la noblesse d'âme,

Cette éternelle flamme

Qui jamais ne renie

La mission de sa vie.

 

Il y a l'être branlant,

Titubant, succombant

 Au doux chant des sirènes

Incitant à la haine.

Diviser, diviser,

Toujours pour mieux régner,

L'ego séparateur

Est le dieu des "vainqueurs".


Ambition sans limites,

Toujours plus et plus vite...

Quelle obsession obscure

Érige en fière armure

Votre image exaltée,

De pouvoir assoiffée ?

Est-ce un vide intérieur,

Une angoisse, une peur,

Un besoin trop ardent

De se sentir vivant ???

 

Reprenez vos esprits,

Ambitieux démunis, 

L'âme en vous qui sommeille

Attend votre réveil !